Rencontre extra conjugale

Même si cela déplaît à une partie de la population, beaucoup d’hommes et de femmes mariés y trouvent leur compte et sont ravis de pouvoir faire des rencontres en toute discrétion. L’infidélité n’est plus un tabou et nous assistons à la fin de l’hypocrisie sur les relations extra conjugales. A l’ère d’Internet, la tentation de l’infidélité et d’une rencontre extra conjugale n’a jamais été aussi forte, touchant hommes et femmes sans distinction.

Quand une rencontre extra conjugale renforce le couple

L’infidélité, parfois, n’est finalement qu’une parenthèse, même terrible, qui relance le couple quand l’état amoureux s’atténue…

Nous tombons amoureux(se) de notre partenaire car lors de la rencontre débute l’état amoureux, le premier stade du couple. C’est le coup de foudre, la période de séduction, l’attirance magnétique entre les deux tourtereaux qui se découvrent. Chacun apprend à connaître l’autre et la libido du jeune couple est au top. La vie est belle, on vit d’amour et d’eau fraîche, tout est beau et rose. Mais toute bonne chose a une fin !

… et laisse place aux désillusions et aux confrontations

Le couple, jusqu’alors idéalisé, commence à douter (et c’est bien naturel !) de sa compatibilité et se pose beaucoup de questions. C’est le stade des confrontations où les deux partenaires apprennent à vivre ensemble. Chacun défend sa manière de faire, de penser, sa vision du couple et essaye d’imposer son fonctionnement à l’autre. Cette phase de disputes est nécessaire pour que chacun trouve sa place équitablement au sein du couple.

La majorité des couples stagnent à cette étape car, pour beaucoup, il est difficile de se remettre en question. Pour parvenir à l’épanouissement et à la croissance, il faut parvenir à « penser le couple » sous l’angle de la croissance, c’est-à-dire imaginer toujours de nouvelles solutions, dès qu’un problème se pose, ne plus chercher à changer l’autre, mais adopter le réflexe de chercher à le comprendre. Et c’est dans la connaissance de soi et de l’autre qu’on résout alors chaque difficulté ou différence.

C’est là que le besoin d’une relation extra conjugale apparait…

On se trimballe ses attentes déçues, chacun opère avec son propre fonctionnement et on ne se comprend pas bien. Bilan ? Le couple se déconnecte alors, chacun reste bloqué sur ses positions. La communication n’est plus aussi profonde qu’avant car l’un ou l’autre est déçu car ses attentes ne sont pas comblées. Ce stade 3 perdure, le couple tourne en rond, et alors, bien souvent, deux solutions s’imposent : l’infidélité par le biais d’une relation extra conjugale et/ou la rupture.

Être infidèle pour retrouver sa libido endormie

Tromper son/sa partenaire ne signifie pas ne plus l’aimer. Il faut savoir distinguer amour et sexualité. Mais l’infidélité la plus courante qui survient alors que le couple s’aime encore provient de ce stade non franchi qui amène le couple à se retrouver prisonnier d’une routine ou d’une pauvre communication et leur sexualité est la première touchée.

Et comme on ne communique pas très aisément, le couple a du mal à rechercher des solutions pour se renouveler en matière de sexualité. Le couple fait l’amour toujours de la même manière, dans le lit conjugal, le week-end, dans les mêmes positions et avec les mêmes préliminaires… et pour l’un ou l’autre, l’acte devient routinier, monotone, lassant. Alors la sexualité du couple s’endort. L’un des partenaires a souvent le sentiment d’être le seul à faire des efforts. Et l’on ne se sent pas compris. L’autre ne communique pas de manière posée et ouverte, alors les liens s’étiolent.

Quand on en est là, on trouve en l’infidélité le moyen de restaurer notre libido endormie, comprimée, c’est comme une énergie vitale qui a besoin d’être libérée.

Une rencontre extra conjugale pour retrouver les sensations de l’état amoureux

C’est peut être une simple pulsion sexuelle visant à combler le besoin sexuel. Mais c’est aussi souvent le besoin de se sentir compris, accepté pour ce que l’on est.

Être désiré tel que l’on est…

Certaines personnes sont accros au coup de cœur et sont nostalgiques de cette période pleine de « papillons dans le ventre ». Elles regrettent le temps où elles avaient l’estomac noué avant chaque rendez-vous, quand leur cœur s’emballait au moindre baiser, à la moindre caresse et quand elles n’arrivaient plus ni à dormir ni à manger ni à se concentrer car tout leur être ne pensait qu’à lui/elle. Il nous arrive parfois dans la vie d’être nostalgique de cet état amoureux mais certaines personnes ne font jamais vraiment le deuil de cette période bénie.

D’autant plus que la vie de couple a tendance à banaliser nos qualités. Alors, quand on ne parvient pas à évoluer en couple dans l’énergie et la croissance, l’un faiblit, l’envie de retrouver les sensations de l’état amoureux – ajoutée à l’excitation liée au renouveau et à l’interdit – pousse à la rencontre extra conjugale et à l’adultère. Une manière de recharger ses batterie dans les bras d’un(e) autre.

Pourquoi une rencontre extra conjugale peut-être bénéfique pour le couple ?

Quand l’effet état amoureux s’atténue avec l’amant(e), se pose alors la question « est-ce que j’aime toujours mon mari/ma femme ? ». Et bien souvent la réponse est oui. On prend conscience que tous les couples fonctionnent selon le même schéma. Dans ce cas, l’infidélité apparaît comme une manière – dangereuse – de mieux se comprendre soi-même, de mieux comprendre ce que l’on veut vraiment et qui l’on veut auprès de soi. Quelquefois, il arrive que l’amant(e) nous aide à admettre les problèmes qui surviennent au sein de notre couple légitime via des remarques, des reproches et un comportement similaire à notre partenaire. Et puis, lorsque l’infidélité est découverte, elle peut avoir comme effet de mettre en lumière tous les non-dits et les sentiments refoulés dans son couple, ce qui génère la crise. Et la crise aboutit souvent à une remise en question, on met tout à plat, on PARLE.

Ainsi, on annonce enfin à l’autre ses attentes, ses besoins, ses doutes… et l’autre nous écoute plus attentivement, car la communication a été libérée. Grâce à l’échange, le couple peut prendre des décisions à deux et trouver des solutions ensemble.